Les Femmes dans la tech
sexisme dans la tech

“Les femmes n’aiment pas les maths”

Quand arrêterons-nous de propager ce genre de prophéties auto réalisatrices et binaires ?

En effet, c’est parce qu’iels entendent ce genre de choses et parce qu’iels sont poussé•e•s vers les autres filières d’études que les filles* ne s’orientent pas naturellement vers les milieux tech. Iels ne représentent aujourd’hui que 20% des effectifs totaux dans les métiers entièrement ‘tech’ et quand iels s’y orientent c’est après un gros travail de déconstruction qui leur permet de comprendre qu’iels souhaitent sincèrement exercer ces métiers et qu’iels sont complètement légitimes à le faire. Cette absence des femmes*, et plus largement de toutes les minorités de genres, d’ethnies et de tous les profils atypiques (bref de la diversité) entraine un manque flagrant de mixité sociale dans le milieu.

Ainsi, il se passe dans la tech ce qu’il se passe dans les métiers scientifiques en général ; une ‘bro culture’ (voir les article de Bloomberg Emily Chang) s’y forme. Culture pleine de stéréotypes et de discriminations s’étalant bien souvent sous couvert de “blagues” et/ou beuveries. Dans cette culture, les sujets des blagues ne sont pas bienvenus à moins de participer a leur propre auto dévalorisation (il ne faudrait pas casser l’ambiance). Globalement, c’est une culture exclusive de toute personne n’étant pas un homme hétérosexuel cis-genre blanc.

Si aujourd’hui les entreprises tech font des efforts pour augmenter la mixité sociale il reste du travail,

car l’ambiance excluante ne disparait pas en recrutant quelques personnes issues de minorités. Souvent d’ailleurs, ces dernières ne restent pas longtemps en poste, a cause des discriminations qu’iels subissent et/ou se voient rapidement confronté.e.s a un ‘plafond de verre’ : leur carrière n’évolue plus passé un certain niveau hiérarchique. Il est temps de changer la donne.

Et ça commence par arrêter d’éduquer les enfants de manière genrée et binaire. Filles, garçons ou ni l’un ni l’autre, tout le monde doit pouvoir exercer le métier qu’iel souhaite sans avoir a se battre contre des stéréotypes limitants. Les métiers n’ont pas de genre !

Plus d’infos : Parité dans la tech : c’est pas gagné !

Collectif Collages Feministes LYON